Err

Vivons heureux vivons cachés les réseaux sociaux un réel danger


Que de temps perdu pour des futilités, à raconter sa vie, à mettre tout cela à disposition, créant en plus une addiction.

Sachez que le contenu peut être vu par les personnes malveillantes, par exemple  60 % des recherches sont motivées par des recherches sur des salariés ou futur salariés. 
Des faits ou éléments anodins pour vous, peuvent être très instructifs pour d autres.

Notre fiche d'information individuelle numérique est suffisamment importante, ne leurs donnez pas de raisons pour la rendre encore plus complète.

Sachez que vous n'êtes pas propriétaire de votre contenus, je ne vous évoquent pas  le nombre de comptes piratées, les fins tragiques de lycéens harcelées.

Pourquoi ce brûlot ?

Dans le cadre de mon activité, depuis 1996, je me rend compte et perçoit des changements de comportements des utilisateurs.

Si vous avez des info à communiquer à vos proches, il existe d'autres moyens, même informatique. Cela vous permettra de communiquer avec des amis réels.

Stoppez donc votre course aux amis, elle ne vaux pas grand chose.

Et je me demande à qui profite le crime ? si c'est a but commercial, c'est pas terrible car il faut savoir que les campagnes publicitaires en 2012 sur Facebook (oh zut je l'ai dit) furent un échec.
En espérant que tout cela soit un effet de mode.

La bonne pratique (si vraiment vous pouvez pas vous en passer)

Verrouillez tout ce qui concerne la sécurité sur votre compte, trouvez un mot de passe béton et mettez un minimum d'informations vous concernant.
Rédigé le  27 mars 2013 10:30  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site